INNOVATION

Arrivée d’un simulateur de peinture automobile.

test du simulateur en classe

Depuis 1 mois, les apprenti.e.s en CAP Peinture en Carrosserie ont la chance de pouvoir exercer la peinture sur simulateur. Après quelques minutes d’adaptation au casque de réalité virtuelle, la manipulation s’avère très pratique pour appréhender la dextérité, la prise en main du pistolet, et effectuer les premiers essais de peinture en évitant le gâchis et la perte de matière première.

ENTREPRENEURIAT

L’Ecole de l’entrepreneuriat : cohésion, créativité et confiance en soi.

Le 22 mars dernier, la journée “Mini-Entreprise S” a réuni au sein de notre établissement 24 élèves des classes 3ème Prépa-Métiers des lycées Gaston de Monnerville et Clément Marot pour relever un défi autour de la problématique proposée par le Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées : « Penser son Territoire comme un lieu profitable à tous ».

A partir d’une méthode de pédagogie active très rythmée et différents ateliers (dont l’atelier “brise glace”, qui a beaucoup plu !), les jeunes collégiens devaient en quelques heures proposer une solution de création d’entreprise novatrice en ayant accès à des outils, informations et ressources mis à disposition par l’association Entreprendre pour Apprendre et le partenaire Crédit Agricole NMP. Ils ont pu également s’interroger sur leurs qualités entrepreneuriales. Celles qui sont majoritairement développées, selon eux : le travail en équipe, la créativité et la confiance en soi.

Une expérience forte pour de jeunes gens plein d’enthousiasme et d’idées !

Le jury, en présence de Frédéric Atlan, vice-président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Lot, a décerné différents prix : cohésion d’équipe, communication, éducation, innovation et tourisme vert. Le projet Bus Magique a été le prix “coup de cœur” du jury, mettant bien en valeur les sites de la région, le recyclage et l’éducation.

Le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées a créé la dernière surprise de la journée en donnant une tablette recyclée à chaque participant. 

Formation en situation

Délocalisation de la formation à la boucherie Flaujac.

Les apprentis en 2ème année de Brevet Professionnel Boucher ont pour la première fois eu l’occasion de travailler hors du CFA, au sein de l’entreprise Flaujac, avec leur formateur… Laurent Flaujac lui-même.

Deux jours de formation comprenant le travail du veau, de l’agneau et du bœuf. Le midi, en bonus, les apprentis ont réalisé des essais culinaires sur l’agneau et la brebis.

Un bon moment de partage !

Première signature d’une convention avec la société Andros

Signature d’une convention de partenariat avec la société Andros.

Une première pour l’Ecole des Métiers, lors du Conseil de Perfectionnement du 19 décembre 2018, avec la signature d’une convention de partenariat avec la société Andros : Mme POLLET-VIGUIER, Directrice marketing du groupe représentait la société Andros.

Outre ses confitures connues de tous les gourmands, Andros commercialise via sa gamme « Andros chef » des produits à base de fruits à destination des professionnels de la pâtisserie. Dans un objectif de transmission, de formation et de partage, la société propose de fournir à l’école des produits de la gamme pour les besoins d’une année scolaire, l’Ecole réalisant en retour 8 à 10 recettes réalisées par les apprentis BP Arts de la Cuisine et les Mentions complémentaires en Pâtisserie.

L’ édition du livre est prévue pour le printemps prochain… tout le monde  y travaille ardemment… à suivre donc !

INNOVATION

La méthode Respectus Panis : une innovation chez les boulangers.

Le 8 octobre dernier, à Nantes, dans les locaux de la société Bongeard, en compagnie d’une petite centaine de professionnels (artisans, industriels, formateurs, apprentis, paysans-boulangers, et autres passionnés….), 4 MOF Boulangers, regroupés dans l’association “Les Ambassadeurs du Pain” oeuvrant pour la promotion du pain dans le monde, ont présenté la méthode de panification appelée “Respectus Panis”. Réalisation de pains, démonstration des techniques employées et dégustations analytiques ont permis d’apprécier toute la pertinence et l’originalité de cette méthode sur les aspects gustatifs, nutritionnels et économiques: quasi-absence de pétrissage et d’ensemencement classique aux levures ou levains, réduction des teneurs en sel d’environ 30%, allongement des temps de fermentation…

Forts de leurs expériences de chefs d’entreprises et aussi principaux créateurs/développeurs de la méthode, Pierre Nury, Amandio Pimenta, Dominique et son fils Thomas Planchot, ont également expliqué comment aborder cette nouvelle approche au sein de chaque entreprise.

Nos formateurs, Philippe Vergnes et Thierry Porcq étaient présents en compagnie de Lucas Beusse (présent sur la photo), apprenti en BM à l’école, et qui avait choisi pour thème de son dossier professionnel la méthode RP justement.

Le métier de boulanger évolue encore et ne reste pas figé dans ses traditions pour offrir aux consommateurs de plus en plus regardants des productions de qualité. Nos formateurs sont en veille de ces évolutions pour dispenser une formation de la plus haute qualité.