FILIERE BOUCHERIE

Du dynamisme pour un métier de tradition.

La filière boucherie est depuis plusieurs années en pleine effervescence : des apprentis de plus en plus nombreux, un BP Boucher ouvert depuis la rentrée 2018, des adultes en reconversion professionnelle, …

Dans cette lignée, l’Ecole des Métiers du Lot a organisé des stages de professionnalisation, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure des Métiers de la Viande (ENSMV) et la maison de l’artisan. La première formation a été dispensée aux 2èmes années de CAP par le MOF François MULETTE et avait pour objet la découpe de l’agneau. Et en décembre, c’est Michel MASSONEAU, professeur technique boucherie à l’ENSMV, qui est venu parfaire la technique de découpe du veau auprès de la 1ère promo des BP Boucher. Des stages qui ont enchanté les participants, ravis de voir une telle qualité d’exécution et de valorisation du produit. Prochaine session le 15 avril pour la mise ne valeur du boeuf.

Autre preuve de dynamisme, les apprentis bouchers participent au concours du Meilleur Apprenti Boucher de France, organisé par le syndicat des bouchers : le 14 janvier dernier, 5 apprentis du CFA ont concouru pour le titre départemental. Mathys COURDESSES (CAP 2ème année, en tablier rouge sur la photo) a obtenu la médaille d’or, il va donc pouvoir participer aux épreuves régionales dans les prochains jours. Félicitations également à Thibault PEUCH (médaille d’argent) et à Edwin PRAMIL (médaille de bronze).

« 1 de 2 »

MOBILITE 2018

Les apprentis cuisiniers et pâtissiers en stage professionnel à Copenhague.

Les 2èmes années en Brevet Professionnel Cuisine et les Mention Pâtisserie sont en mobilité professionnelle pour 15 jours à Copenhague. Les jeunes sont accueillis dans de grands restaurants danois depuis lundi 8 octobre.

A leur arrivée, les formateurs de pratique, Dominique CAMPERGUE et Raphaël DUSSUELLE, leur ont demandé de repérer leurs entreprises respectives et de prendre un selfie devant l’enseigne.

Florilège de photos de leur arrivée…

Mobilité

AP N’GO.

René MARIE, apprenti en 2ème année de BP Cuisine, est parti travailler deux semaines à Bruxelles, dans les cuisines du très médiaque “top chef” Alexandre Dionisio. Ce stage professionnel lui était proposé dans le cadre du programme régional Ap n’Go, qui permet aux apprentis majeurs de découvrir leur métier dans un pays européen, grâce à une bourse Erasmus+.

Encouragé par son maître d’apprentissage, René a voulu se confronter à la rigueur et à la précision qu’exige une telle brigade de restaurant. Cette expérience l’a enthousiasmé et l’a conforté dans sa passion du métier : “à des moments, ça a été dur, mais je remercie mes professeurs de m’avoir permis de vivre ça. Le chef était content de moi… j’étais très ému qu’il me dise ça en partant !”.

« 1 de 2 »

 

Voyage en Belgique

Une très belle expérience.

Du 13 au 27 septembre 2015, la classe de BP2 Coiffure, accompagnée par son professeur de coiffure, Marianne Franco, est partie à Liège travailler durant deux semaines dans des salons belges dans le cadre du programme européen ERASMUS+.

Accueillies le premier jour au CFA de Namur, les apprenties françaises ont dés le lendemain trouvé leurs marques dans leurs salons respectifs. L’expérience professionnelle a été des plus enrichissantes, car les artisans liégeois ont permis à ces jeunes de montrer leur savoir-faire, et ils n’ont pas été déçus ! Les échanges culturels avec la population belge resteront le point fort de ce séjour, tant les filles ont été ravies de la gentillesse, de la simplicité et de l’accueil des personnes rencontrées sur place.

Ce voyage a permis de souder encore plus ce groupe et contribue à promouvoir la qualité de la formation “à la française” !

[ RDV en juin où cette fois-ci nous accueillerons au CFA des coiffeuses anglaises, durant deux semaines. ]

« 1 de 4 »