MEILLEURE BAGUETTE

Un ancien apprenti représente l’Occitanie à Paris.

Lundi 1er avril 2019, l’Ecole des Métiers avait l’honneur d’accueillir les candidats au Concours Régional de la Meilleure Baguette Tradition, organisé par la Fédération des boulangers-pâtissiers de la Région Occitanie, présidée par Robert Bonal. Les sept candidats avaient 6 heures pour réaliser 40 baguettes tradition et en sélectionner 20 pour la présentation au jury, selon des critères stricts (longueur à 5 cm près et poids à 12g près). Tous les candidats ont travaillé à partir de la même farine, issue du même moulin, ne connaissant ni son nom ni son origine. Ils pouvaient seulement apporter leur pré-fermentations (levains, pâte fermentée, etc.) et restaient libres de leur méthode et recette.

Le jury, présidé par Gérard Loubet (jury au concours du MOF), était composé de 4 professionnels et de 4 “aficionados”. Ils ont noté selon des critères techniques, mais aussi sur le ressenti, le goût. Les deux premières places ont été attribuées, sous anonymat, à l’unanimité : le 2ème prix revient à l’Ariègeois Julien Tete du Mas d’Azil, la première place a été remportée par Cédric BEZIAT, artisan boulanger à Cahors. Ils concourront sur le parvis de Notre-Dame à Paris pour la finale nationale du 13 au 15 mai prochain. Bonne chance à notre ancien apprenti, Cédric !

ASSEMBLÉE NATIONALE

Deux apprenties à l’Assemblée Nationale.

Le 4 décembre 2018, l’Association des Bonnes tables du Lot, le Comité de Promotion des produits du Lot, l’Ecole des Métiers du Lot et le député du Lot Aurélien Pradié, ont organisé une soirée exceptionnelle des chefs et produits lotois à l’Assemblée Nationale, qui avait pour objectif de valoriser les produits du département, de la région et d’ouvrir de nouveaux débouchés pour les acteurs lotois. Des chefs et producteurs lotois étaient présents, mais également deux jeunes apprenties en Hôtellerie Restauration, Mary Mahut et Kaoutar El Hadaj.

Accompagnées par leur formateur Sébastien Grimal, les deux jeunes filles ont partagé leurs impressions : “on a été émerveillées par les lieux, les peintures et les tapisseries, les lustres spectaculaires. On a pu discuter avec des députés, très gentils et disponibles. De plus, c’était la première fois que nous montions à Paris, on a pu visiter la Capitale, voir la Tour Eiffel illuminée…c’était magique ! C’était une chance incroyable d’avoir été sélectionnées pour participer à ce projet, et ça nous a donné encore plus de passion pour notre métier !”