MOBILITE EUROPEENNE

Nos apprentis charcutiers très bien intégrés en Finlande !

L’Ecole des Métiers du Lot, grâce au dispositif Ap n’Go et au Conseil Régional, permet depuis 2008 aux apprentis de bénéficier d’ un stage de deux semaines à l’étranger au cours de leur cursus dans le cadre des bourses ERASMUS+.

Maxime DUMESNIL et Enzo DAMBRAIN, en 2ème année de CAP charcutier, ont profité de cette opportunité pour découvrir la pratique de leur métier à Turku, en Finlande. L’entreprise qui les a accueillis les a totalement intégrés à l’équipe. Disposant d’un étal sous les halles couvertes de la ville, l’employeur finlandais a organisé pour les mettre à l’honneur sur deux jours un stand de cuisine française, dont les plats ont été choisis et préparés par nos jeunes. Ils ont même fait la Une du journal local qui relatait cette belle expérience franco-finlandaise.

Un état d’esprit d’ouverture et de partage que Maxime et Enzo ont apprécié à sa juste valeur !

SEVILLE

Un voyage placé sous le signe de la découverte.

Du 5 au 19 mars 2017, un groupe de 10 apprentis cuisiniers et pâtissiers, accompagné de 2×2 formateurs, de l’Ecole des Métiers du Lot et du CFA de Tarbes sont partis à la découverte de Séville, grâce au programme ERASMUS+. Ce voyage inter-CFA leur a permis de rencontrer et d’appréhender de nouvelles techniques de travail dans les différents restaurants d’accueil, et de s’acclimater à un nouveau rythme de vie. Le dépaysement fut total (pour certains, ce fut le premier vol en avion !), dans cette ville où la culture est très présente. Là-bas, le groupe a pu pendant son temps libre s’initier au flamenco, visiter les magnifiques artères de la ville, ses arènes, sa cathédrale, l’immense palais d’Alcazar, la place d’Espagne, le Métropol Parasol…

Un séjour de découvertes professionnelles et personnelles…

« 1 de 3 »

Mobilité

AP N’GO.

René MARIE, apprenti en 2ème année de BP Cuisine, est parti travailler deux semaines à Bruxelles, dans les cuisines du très médiaque “top chef” Alexandre Dionisio. Ce stage professionnel lui était proposé dans le cadre du programme régional Ap n’Go, qui permet aux apprentis majeurs de découvrir leur métier dans un pays européen, grâce à une bourse Erasmus+.

Encouragé par son maître d’apprentissage, René a voulu se confronter à la rigueur et à la précision qu’exige une telle brigade de restaurant. Cette expérience l’a enthousiasmé et l’a conforté dans sa passion du métier : “à des moments, ça a été dur, mais je remercie mes professeurs de m’avoir permis de vivre ça. Le chef était content de moi… j’étais très ému qu’il me dise ça en partant !”.

« 1 de 2 »