PORTRAIT D’APPRENTI

FOCUS SUR LA SEMAINE DE L’AUTOMOBILE

Loïck Etendard – Apprenti en CAP Peinture en carrosserie à l’Ecole des Métiers du Lot

Loïck quitte sa ville natale vers 5 ans, pour suivre son père gendarme. Après plusieurs déménagements, la famille s’installe à Cahors il y a une dizaine d’années. Si la vie de famille se passe bien, pour l’adolescent la scolarité est parfois difficile. Au collège, puis au lycée, Loïck ne se sent pas à sa place. Pourtant, déjà, il sait que c’est le travail manuel qui l’intéresse. Déjà, il s’imagine en apprentissage, mais n’a pas encore trouvé sa voie.

Après un BAC Pro Maintenance des équipements industriel, l’amorce d’un BTS Maintenance des systèmes, Loïck se réoriente : une formation au GRETA en informatique pour apprendre, entre autres, à mettre son CV en valeur, puis, surtout, un stage chez Citroën qui lui ouvrira les portes de l’apprentissage, via un sas de préapprentissage. Citroën l’engage ensuite comme apprenti, et Loïck rejoint les apprenants du CFA pour un premier CAP en carrosserie.

Loïck sait ce qu’il veut, et surtout le mode de formation qui lui convient. Rester sur une chaise, pour lui, c’est hors de question. Il faut que ça bouge. Et la formation sur le terrain est une solution évidente, elle permet de faire ses preuves directement, d’être mis en situation, et donc aussi de trouver plus facilement du travail. « Ça nous apprend à être adulte. Il faut être respectueux, ponctuel, responsable… comme tout salarié. On apprend beaucoup via le travail en entreprise. »

Aujourd’hui, Loïck est épanoui. Il a confiance en lui, fait du sport, se sent bien au sein de sa bande de copains. C’est un jeune homme positif, posé, curieux et soigneux, qui participe volontiers et s’intéresse à ce qu’il fait. Il s’est lancé dans un CAP Peinture en carrosserie, qu’il finira cette année. Il travaille toujours chez Citroën, le même employeur pour la troisième année consécutive. Loïck y a fait sa place et est intégré aujourd’hui comme un membre à part entière de l’équipe.

Et pour la suite ? Trouver un travail pérenne, « devenir suffisamment compétent pour mériter un salaire plus élevé, et vivre une vie tranquille ». Ce modèle sera peut-être suivi par son petit frère de 18 ans, qui pourrait s’orienter, lui-aussi, vers le chemin de l’apprentissage.

INTERNET

SERVICES DE L’AUTOMOBILE : des opportunités d’emploi à saisir.

L’ANFA lance MonJobAuto, site d’offres d’emploi des services de l’automobile et de la mobilité. Construit autour des métiers et des spécificités de la branche des services de l’automobile, le site www.monjobauto.fr est un service entièrement gratuit. Maintenance-réparation, commerce, carrosserie-peinture et l’ensemble des services liés à l’automobile, au camion et aux deux-roues sont représentés sur ce site.