FORMATION COIFFURE

Une technicienne L’Oréal au salon.

Aujourd’hui, mardi 31 janvier 2017, Amélie, la technicienne de l’Oréal, a assuré une séance d’information sur les tendances 2017, les techniques de mèches et les troubles musculo-squelettiques. Dès le début de la matinée, les apprenties on effectué des exercices physiques d’échauffement pour se préparer à la journée qui les attendait. Après avoir abordé les techniques de travail des tendances 2017, elles sont passées à la mise en pratique sur modèles et têtes malléables.

“Nos résultats nous ont plu, l’effet est naturel et personnalisé. Merci à Amélie, qui nous a permis de découvrir de nouvelles techniques.”

-article rédigé par Manon LAPORTE et Samantha VRECH, BP Coiffure –

« 1 de 2 »

COIFFURE

La section coiffure passe au numérique avec la méthode PI by RP.

PIbyRP

L’ensemble de la section coiffure de l’Ecole des Métiers du Lot innove cette année en s’équipant d’une nouvelle méthode d’apprentissage : la méthode “PI by Raphaël Perrier”, le premier support multimédia de formation intéractif, disponible 24h/24 et 7j/7. Cet outil permet d’apprendre les bases de la coupe selon les nouvelles tendances, grâce à une méthode expliquée sur le livre et en vidéos, à voir et à revoir grâce à l’application proposée. Elle permet aux apprenti(e)s d’apprendre et réapprendre à leur rythme avec de nouvelles techniques. Cette innovation est selon le créateur “le chemin le plus court entre le diplôme et la réalité du marché de la coiffure”.

Pour permettre aux jeunes apprentis d’appréhender au mieux ce nouvel outil, le 12 décembre dernier, la société Raphaël Perrier leur a proposé une journée de formation, qui s’est clôturée par une présentation aux maîtres d’apprentissage et coiffeurs, conviés à l’école pour l’occasion. Les uns et les autres ont été séduits par ce nouvel élan donné à la formation.

Travail de pros

Un bolet pour l’extension.

Les apprentis de 1ère et 2ème année Charpente et 2ème année Couverture ont réalisé pour l’extension du pôle bâtiment un bolet en charpente bois, qui permettra aux jeunes de patienter à l’abri avant l’entrée en cours. Après avoir tracé sur épure, puis taillé la charpente, les charpentiers ont pu la poser durant une journée de travaux pratiques. Les couvreurs sont ensuite venus finaliser l’ouvrage avec de la tuile.

Nicolas : “Le bois, c’est le plus beau des matériaux. C’est plus intéressant de travailler sur un ouvrage qui va servir longtemps.”

Lier l’utile au confort, voilà qui entre dans le dispositif Agenda 21 qu’a mis en place l’école depuis 2 ans.

Une belle réussite !

Insertion

Action Manpower.

Les adultes en réinsertion professionnelle ont assisté mercredi à un atelier sur l’insertion durable, conduit par Manpower. Le spécialiste du recrutement leur a expliqué les fondamentaux d’un bon entretien d’embauche, puis grâce à des simulations recruteur-candidat, et au visionnage vidéo de celles-ci, les adultes en recherche d’emploi ont pu parfaire leur présentation en vue d’une prochaine expérience.

 Une autre session est prévue avant la fin de l’année.

Formation

Savoir monter et démonter un échafaudage.

La réglementation R408 oblige depuis deux ans les apprentis en charpente, couverture, peinture, menuiserie et maçonnerie, à fournir lors de l’inscription à l’examen une attestation de formation au montage, à l’utilisation et au démontage d’échafaudage.

Ce stage de deux jours est intégralement pris en charge par l’Ecole des Métiers, après la formation de deux de ses formateurs en bâtiment sur ces techniques.